How-to

3 astuces pour réussir une galerie éphémère avec un petit budget

Written by Arielle Crane

New York a toujours accueilli pléthore de galeries d’art très réputées dans des musées, dans le quartier de Bowery ou encore dans des lieux intimistes réservés aux initiés. Mais si le désir de chacun d’exposer ses œuvres ne cesse de croître, les loyers de la ville, eux aussi, flambent. D’aucuns se tournent donc vers de nouvelles solutions pour montrer leur travail : les galeries éphémères. Beaucoup plus rentables que les galeries permanentes, elles permettent aussi d’exposer dans des lieux originaux.

Dans le cadre de leur exposition post-thèse, Storefront a accueilli il y a un mois les étudiants de l’école d’architecture de l’université de Princeton dans ce studioLESOuverte pendant trois semaines, l’exposition a rencontré un franc succès et ce, en respectant un budget étudiant ! 

Voici 3 astuces à retenir de ce projet pour ouvrir, vous aussi, une galerie éphémère sans faire flamber votre carte bancaire.

Photo: Miguel de Guzman

1. Soigner l’emplacement avant tout

Dans leur recherche du lieu idéal pour accueillir leur exposition éphémère, les étudiants en architecture avaient des pré-requis : « Première obsession : l’emplacement de l’espace, car le doyen de notre groupe le voulait à proximité de bâtiments et sites autour desquels gravitent les personnes que nous cherchions à attirer », confie Kira McDonald, l’une des étudiantes en charge de l’organisation. Entourée de galeries d’art, dans une zone très passante où transitent de nombreux jeunes, cette galerie d’Orchard Street a naturellement séduit l’équipe.

Photo: Miguel de Guzman

2. Prévoir un projet court, mais dense 

Pour les artistes et les créateurs ayant des contraintes de budget, un bail court dans un lieu très passant est la solution la plus viable financièrement. Le conseil de Kira : « Prévoyez d’ouvrir sur une courte période, mais avec une programmation dense pour que cela soit un maximum vivant et captivant. » La durée de l’expo, limitée à trois semaines, a permis aux étudiants de tout prévoir et organiser et d’imaginer des événements auxquels inviter du monde. Ils ont créé une belle effervescence dans le quartier avec cet événement éphémère.

Photo : Miguel de Guzman

3. Choisir un espace cohérent avec votre univers

Si l’emplacement de la galerie est primordial, l’optimisation de sa surface l’est tout autant. Car l’aménagement et la décoration doivent refléter l’esthétique de l’artiste. Comme le lapse de temps dont on dispose pour se retourner une fois le lieu trouvé est généralement court, il faut que l’espace en question puisse à accueillir les œuvres, sans que l’artiste ait trop à toucher à l’infrastructure, aux éclairages, aux sols etc. Les étudiants, eux, voulaient un local avec une façade vitrée du sol au plafond. Et ils sont tombés amoureux de l’intérieur épuré de la galerie.

Trouvez la galerie idéale pour votre projet éphémère parmi des milliers d’espaces disponibles à travers les plus grandes villes du monde

Photo: Miguel de Guzman

About the author

Arielle Crane

Arielle is the Communications Manager at Storefront. Beyond offering up insights on the future of retail and pop-up shops, she also loves to write, travel and watch documentaries. She lives in Brooklyn, NY.