How-to

Comment évaluer le budget d’un Pop-Up Store ?

Written by Arielle Crane

Ouvrir un pop-up store ne réclame qu’une fraction de l’investissement financier que représente l’ouverture d’un magasin physique permanent. De quoi faire réfléchir petites et grandes marques !

Ces coûts bas incitent les marques avec un petit budget à s’intéresser à cette industrie en pleine croissance générant des milliards de revenus à travers le monde. Selon un rapport sur l’économie du commerce éphémère en Grande-Bretagne réalisé par le Centre for Economics and Business Research, les pop-up stores génèrent notamment 2,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année, rien qu’en Angleterre.

Comment budgéter un pop-up store ?

Si vous ne savez pas par où commencer pour mettre à plat le budget de votre pop-up store, commencez par le scinder en plusieurs catégories, plus faciles à traiter.

1. Déterminez le type d’événement éphémère que vous souhaitez organiser

L’une des premières dépenses à intégrer est la location d’un lieu. Avant de pouvoir choisir un espace commercial adapté à votre projet, il vous faut précisément en définir les contours.

Au moment de coucher votre idée sur papier, posez-vous les questions suivantes : 

  • De quelle superficie ai-je (réellement) besoin pour ce que je prévois d’y faire ?
  • À quelle période de l’année vais-je lancer mon événement ?
  • Dois-je privilégier un espace intérieur ou extérieur ?
  • Quelle ville ou quartier conviendrait le mieux à mon projet ?
  • Ai-je envie d’un pop-up store itinérant ?
  • Combien de temps mon pop-up store restera-t-il ouvert ?

Vos réponses vous aideront à faire des choix avisés concernant le type de commerce éphémère que vous voulez monter. Parmi les déclinaisons les plus courantes, voici quelques idées : 

  • Une boutique dans un magasin existant, ou « pop-in store »
  • Un kiosque ou stand sur un événement
  • Une galerie ou un lieu événementiel
  • Un Showroom
  • Un centre commercial
  • Un local commercial vacant
  • Un lieu insolite tel qu’un bateau
  • Un pop-up store itinérant, comme un food truck

Une fois que vous avez identifié le type de pop-up store qui correspond le mieux à votre ambition, vous serez en mesure d’estimer le coût de la location sur la durée souhaitée.

La location du lieu est un poste de dépense qui représentera environ 30% de votre budget total. À ce titre, il vous faudra peut-être accepter certaines concessions pour éviter que votre enveloppe globale n’explose.

2. Listez vos autres coûts fixes 

Une fois cette dépense principale estimée, vous pouvez établir la liste des autres dépenses à prévoir. Tout d’abord, identifiez les coûts fixes de votre pop-up store, à savoir les dépenses qui seront stables, quel que soit le niveau de vos ventes.

Voici une liste à titre indicatif :

  • Assurance
  • Ligne téléphonique et Internet
  • Électricité/eau
  • Entretien des locaux
  • Salaires des employés

3. Autres coûts à prendre en compte dans votre budget

Complétez ensuite votre budget prévisionnel avec les coûts restants. Ils pourront varier selon votre chiffre d’affaires.

Parmi les coûts variables les plus courants pour un pop-up store, prévoyez par exemple :

  • Gestion des stocks : selon vos chiffres de vente
  • Commissions sur les ventes : selon votre système de rémunération
  • Marketing : les sommes que vous dépensez pour promouvoir votre boutique éphémère en presse, sur les médias sociaux, en publicité au clic et autres leviers de communication digitale.
  • Emballages : pour les produits que vous enverrez par colis aux clients

En complément de ces coûts variables générés par votre activité de façon régulière, d’autres dépenses sont à intégrer à votre projet, comme par exemple :

  • Éclairage et installations
  • Décoration
  • Meubles, tables, étagères, présentoirs…
  • Panneaux et affichages intérieurs et extérieurs
  • Mannequins ou autres éléments constituant la vitrine
  • Système de gestion des ventes et terminal de paiement

Photo : Fête Impériale © 2018 Storefront

4. Quelques astuces pour rester dans les clous côté budget.

Si un pop-up store génère des dépenses, il ne nécessite pas pour autant de vider votre compte en banque. Voici quelques pistes possibles pour diminuer vos coûts et vous en tenir à votre budget.

  • Réalisez l’agencement et la déco vous-même : plutôt que de faire appel à un professionnel pour aménager, décorer et optimiser votre pop-up store, relevez vos manches et laisser parler votre créativité.
  • Identifiez les heures d’affluence : enregistrez les jours et heures de pic d’affluence et de ventes. Une fois que vous y verrez clair, vous serez en capacité d’ajuster les emplois du temps de votre équipe en conséquence.
  • Associez-vous à d’autres marques : un pop-up store n’est pas nécessairement une aventure en solitaire. Rapprochez-vous d’une marque proposant des produits similaires ou complémentaires des vôtres afin d’unir vos forces sur un même projet éphémère.

Trouvez l’espace idéal pour votre projet dans les plus grandes villes du monde sans sortir de votre budget

About the author

Arielle Crane

Arielle is the Communications Manager at Storefront. Beyond offering up insights on the future of retail and pop-up shops, she also loves to write, travel and watch documentaries. She lives in Brooklyn, NY.